Les partenaires du projet SAFSE

Le projet s’appuiera sur les dispositifs de recherche en partenariat déjà existants du Cirad, de l’IRD et des principaux partenaires impliqués. Pour les cultures pérennes, le projet déclinera ses activités sur trois régions : Afrique Centrale (Cameroun), Afrique de l’Est (Kenya, Tanzanie), et Amérique Centrale (Costa Rica, Nicaragua). Pour les cultures de céréales, le projet se focalisera sur les zones sèches d’Afrique de l’Ouest (Sénégal, Bénin et Niger). Au sein des dispositifs en partenariat, plusieurs institutions participeront au projet, au Cameroun (IRAD, Université Yaoundé 1, Université de Dschang, Fédérations de producteurs), en Amérique centrale (CATIE, Université du Costa Rica, Université Centroaméricaine et Institut de recherches et de développement local NITLAPAN au Nicaragua), en Afrique de l’Est (ICRAF, Coffee Research Foundation, Université Jomo Kenyatta), en Afrique de l’Ouest (Université Check Anta Diop à Dakar, ISRA, Université Abdou Moumouni à Niamey, Université Abome Calavi à Cotonou, DGEAU Bénin,  INRAB ).

Cette stratégie procure plusieurs avantages. Elle permet de :

  • s'appuyer sur des dispositifs déjà en place (essais de longue durée, réseaux de parcelles paysannes, bassins versants instrumentés) et des données déjà acquises sur les états des systèmes et sur les variables individuelles des relations à étudier,
  • limiter la dispersion de l’investissement de façon à pouvoir structurer et animer des dispositifs de recherche participative avec les acteurs de ces territoires,
  • favoriser l’approche intégrée et la pluridisciplinarité au sein des différentes équipes du projet.

Cookies de suivi acceptés